Chanoine à lunettes
Le "chanoine à lunettes" vous renvoie à l'accueil

Meaux, une cathédrale au cœur de la ville

Meaux Picri

Partenariat institution-citoyens pour la recherche et l'innnovation
 

Le château du chapitre

dit “ Vieux chapitre

 
« En exécution des Décrets de ce Concile, le Clergé de Meaux prit une face toute nouvelle. Les Chanoines de la Cathédrale se rassemblèrent tous dans le Cloître auprès de la Maison Épiscopale, qui en faisoit comme le centre ; & ils eurent un Dortoir & un Réfectoire commun. On y voit encore aujourd’hui un grand bâtiment élevé auprès de l’Église, avec des tourelles aux quatre coins, appellé le Château du Chapitre. Là se trouvent l’ancien Réfectoire, le Dortoir commun, avec de grandes & profondes caves au dessous, & des greniers spatieux au dessus. L’Évêque pourvoit à tous les besoins de ses Chanoines, tant pour le vêtement, que pour la nourriture, & les autres nécessités de la vie.», Dom Toussaint Duplessis, Histoire de l’église de Meaux, 1731.

L'appellation "Vieux chapitre" pourrait provenir :

  • soit de l'assemblée des chanoines qui se tenaient dans la chapelle des cathéchismes (dans la cour de la cité épiscopale) au début du XIXe siècle, le château devint alors le "vieux" chapitre, c'est-à-dire l'ancien ;
  • soit de l'état de délabrement dans lequel il était durant tout le XIXe siècle.
  • A moins que la première raison n'entrainât la seconde.
    Le restauration fut entreprise dans la première moitié des années 1930.

    Le château du chapitre

    Le château du chapitre remonte du XIIe ou XIIIe siècle. Il marque ainsi le pouvoir du chapitre face à ceux de l'évêque en son palais et des comtes de Champagne et de Brie en leur château (voir ici). En effet, les chanoines et le chapitre, riches propriétaires, percevaient de nombreux revenus.

    L'escalier extérieur

    L'escalier extéieur n'a été couvert de sa charpente qu'au XIV siècle. Il conduit au premier étage.

    La salle basse

    Cette pièce situé à environ 5 mètre sous-terre servait de cellier. Elle aurait également fait office de prison.
    Au XIXe siècle, la salle était cloisonnée.
    Les deux nefs sont séparées en leur milieu par quatre massifs piliers délimitant ainsi dix voûtes d'arête.
     

    Le rez-de-chaussée

    Le rez-de-chaussée présente la même disposition que le sous-sol.
    Cette salle aurait été le réfectoire des chanoines ou le lieu de séance du chapitre.

    Le premier étage

    Le seul accès à l'étage s'effectue par l'escalier extérieur. C'est l'étage noble dans tout château du moyen-âge. On y rendait justice. Ultérieurement, elle aurait pu servir de dortoir.
    Quatre colonnes porte un charpente du XVe s.
     

    Les combles

    On y accès par une escalier en collimasson situé dans la tourelle sud-ouest.
    Plus de pile dans les comble. La très belle charpente repose sur les murs nord et sud que joignent quatre poutres de chêne traversent la salle.
    Cet étage servit de grenier.
     
    Le Vieux Chapitre fut classé sur les listes des Monuments Historiques dès 1862, et devint définitivement Monument Historique par arrêté le 29 août 1984.
     

    * * *

    L'évolution de l'état et des utilisations du château du "Vieux chapitre" ont fait l'objet de deux conférences (Colloque PICRI du 28 mars 2009) qui seront publiées fin 2009.
         
    Contacts Plan du site Copyright 2008-2009